Lettre ouverte… à toi ami lecteur !

Orchid isolated on white background

A toi, ami d’un temps, qui te retrouve par le hasard des clics, à me lire en cet instant… Voilà que le destin nous a scellés, l’espace de quelques secondes, peut-être quelques minutes, et que tu deviens voyageur et compagnon, pour franchir avec moi les cols et les monts de ces lignes qui te paraissent encore étranges…

Tu ne sais pourquoi tes yeux, à moins que ce ne soit ton âme, se posent sur ces mots… Des mots comme tous les autres, juste tricotés par dame poésie, et que nous pourrions enfiler toi et moi pour chauffer un peu nos cœurs… Des mots penchés sur le monde, comme pour mieux l’étreindre dans cet enfantement nouveau qu’il connait… Des mots, pour éviter que ce ne soient les maux qui nous parlent… Ce sont ces mots que tu trouveras ici, à moins qu’il ne s’agisse là de la musique que font les souffles intérieurs quand ils se murmurent à l’oreille…

Logo blogTrop longtemps enfermés dans la prison de mon être, c’est aujourd’hui que ces mots ont choisi de s’évader… Oh… pas comme un voleur, qui forcerait la serrure de mon cœur et irait vendre sur les places le butin de ma vie dérobée… Non, ces mots s’envolent parce qu’à frotter mon cœur au silex de la vie, les murs de mon intérieur sont devenus suffisamment poreux pour te les offrir…

Ils en ont fait du chemin, tu sais, avant qu’ils n’éclosent sur ce clavier, et ne naissent dans ton regard… Le chemin d’un homme perdu, qui te conte ce voyage…

Naître dans ton regard… Avant que tu ne les lisent, ils n’étaient que des signes sans design, des caractères dénués de caractère, des lignes pas bien malignes… Lettres illettrées… Là, ici et maintenant, ces mots encore pantins une seconde plus tôt, peuvent devenir bien vivants, de chair et de sang, et danser dans cet espace qui nous lie…

Si tu le souhaites…

Tu percevras alors au milieu de ces lettres ouvertes le trouvère qui creuse les trous vers la profondeur de l’être ouvert…

Ami lecteur, oh…. si tu savais comme dans mon cœur s’écoule une tendresse particulière pour ce monde… Je voudrais dire, je voudrais clamer, je voudrais aimer, là publiquement ! Citoyen du monde, j’aimerais juste repeindre avec la couleur planete-amourde nos âmes, ces actualités que nous vivons ; juste poser un regard vierge sur ce qui se passe… Juste inviter à aimer… Oser, poser et déposer : oser ma poésie, poser mon regard et déposer mon amour.. Peut-être pour te reposer ? Toi, l’internaute, voyageur fatigué de parcourir ces lignes du net… pas toujours très nettes… et de n’y trouver aucun miroir assez net… pour regarder ton être ?

C’est donc décidé ! C’est ici que je m’exposerai ; c’est ici que j’exposerai ces mots qui me viennent pour parler du monde : je les choisirai, un à un, comme on choisit des pierres précieuses, je les taillerai aux ciseaux de mon intérieur, acceptant qu’ils cisèlent aussi mon être,  et, dans une infinie douceur, je les sertirai sur ces pages pour les exposer ensuite à la vitrine de ce blog.

Là, si tu le souhaites, tu prendras cet anneau de mots et il t’appartiendra d’en faire une alliance vivante… Puissent-ils jaillir dans ta vie, l’éclabousser de bleu, ou de rose si tu préfères ! Puissent-ils danser avec tes mots, transmettre et vibrer avec les tiens pour mutuellement se féconder… Puissent-ils enfin, me revenir en secret, riche de toi et de ton amour pour le monde…

Bague

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Dany de tara dit :

    très très beau
    j adore cet écrit

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s